Histoire - Portneuf
Endroits de Portneuf: Cap-Santé, Neuville / Pointe-aux-Trembles, Grondines, St-Augustin, Deschambault, Les Écureuils, Ste-Catherine, St-Raymond, St-Basile, St-Casimir, St-Alban, Portneuf, Pont-Rouge, St-Ubald, Montauban, Rivière à Pierre, St-Gilbert, Ste-Christine, Lac-au Sable, St-Thuribe, St-Léonard

HISTOIRE : (emprunté à B. Pontbriand, Mariages du Comté de Portneuf

L'actuel comté de Portneuf tire son origine de six anciennes seigneuries de la Nouvelle-France: celle de Grondines ou St-Charles des Roches (concédée le premier décembre 1637), celle de Deschambault ou Chavigny (concédée le 4 décembre 1640), celle de Portneuf (concédée le 16 avril 1647 et érigée en baronnie en mars 1681), celle de St-Augustin ou de Maure (concédée le 18 septembre 1647), celle de la Pointe-aux-Trembles ou Neuville ou Dombourg (concédée le 15 décembre 1653), et celle des Ecureuils ou Bélair (concédée le 3 novembre 1672).  C'est en effet dans six seigneuries que seront attirés par les divers seigneurs, entre 1637 & 1700, les pionniers et colons qui donnèrent le jour aux plus vieilles paroisses de ce qui devait devenir le comté de Portneuf: St-Augustin, Neuville, Les Ecureuils, Cap-Santé, Deschambault et Grondines.  Avec le temps, c'est de ces paroisses que viendront se former toutes les autres que nous connaissons aujourd'hui.

C'est le 17 août 1829 qu'une loi de la province du Bas-Canada créait l'actuel comté de Portneuf (9 Georges IV, ch. LXXII) qui remplaçait celui de Hampshire formé le 7 mai 1792.